La Tour des Lys

Petites errances rôlistiques ou bien réelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au pays de Camboulas.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Lun 26 Nov - 23:50

Elle était à terminer son repas lorsque tout fut organisé, elle hocha la tête et répondit à son tour.

Ainsi tout est dit.
Arnaud, tu restera ici, tu pourra surveiller à distance et aussi nous prévenir si quoique ce soit.


Elle était bien consciente de ne pas lui laisser le choix, mais fallait bien quelqu'un qui se sacrifie et puis au final, il semblait plutôt à l'aise avec la domesticité du coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 27 Nov - 0:02

Dur matin, vraiment dur matin.
Et le fichu coq qui n'arrêtait pas.

Le jeune garde  chipotait dans son assiette tout en baillant à s'en décrocher les mâchoires.
En plus, depuis leurs arrivées les nobliaux papotaient à tout va.

Il serait bien retourné dans un coin pour roupiller mais la Comtesse trancha.
Il hocha la tête sans argumenter.


Je monterai la garde ma dame, sans faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 27 Nov - 4:41

Antoine fut surpris de l'arrivée précipitée de tous ses hôtes dans la salle. L'ambiance était agitée. Après avoir rassuré tout le monde sur son état de santé et s'être laissé examiner, il entendit l'excitation de tous au sujet du Tit Barri.
Si vous m'expliquiez un peu ce qu'il y a là bas. A vous entendre, on pourrait croire qu'il y aurait un trésor à y récupérer! Je vous garantis que Decimus n'était pas riche ! Il était plutôt consacré à ses études et ses voyages en rapport ! D'abord, qu'est-ce qui vous a motivé pour venir de si loin et précisément au petit Barri?

Sa curiosité était piquée au vif. S'il y avait un trésor, comment De Rodelle en avait-il été aussi informé? Mais, s'il y avait un trésor, ça n'est deux de ses malheureux gens d'armes qui allaient pouvoir le défendre. Son front se plissa, soucieux. Et voilà maintenant que l'on parlait d'urgence...  

J'irai avec vous, si vous le permettez. Je prendrai le cheval du sergent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 27 Nov - 21:21

Un trésor ! C'est amusant, à aucun moment Erich n'avait envisagé cette hypothèse. Et de fait l'intérêt de certains pour cette demeure, accompagné de l'aura de mystère qui ne cessait de s'étoffer, pouvait bien évoquer quelque chose de semblable. Mais quel type de trésor ?
Il ne put s'empêcher de repenser au sixième chapitre de l'Evangile de Matthieu. Un trésor sur terre, ou dans les cieux ?

Il lança d'abord un regard vers son épouse, puis revint au capitaine :


Ce qu'il y a là-bas... justement, nous voudrions bien le savoir ! Au départ, si je ne m'abuse - tu me reprends si je raconte des sottises, ma toute belle - il était juste question pour nous d'y emménager, afin d'avoir à Camboulas un séjour un peu plus, comment dire ? intime ? qu'une étroite cour de château avec des domestiques atypiques et un coq forcené...

Mais depuis le début de la journée d'hier, force nous a été de constater que les choses ne sont point si simples ; que beaucoup de points obscurs semblent concerner cet endroit et son précédent habitant ; et qui plus est, que d'autres personnes semblent s'y intéresser fortement...


Il songea un instant ; un trésor. Cela peut prendre bien des aspects. S'il s'agissait d'un trésor en espèces sonnantes et trébuchantes, il en ferait volontiers le don à qui le désire, pour avoir la paix... le plus cher de tous les trésors à ses yeux.

Se retournant vers sa belle :


Je ne sais pas... surtout si j'ai dit des bêtises, tu me corriges, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 27 Nov - 22:15

Je souris à Erich en acquiesçant.

L'objectif pour notre venue, était effectivement de venir voir et inspecter le petit Barri dans le but de s'y installer et d'en faire notre lieu de séjour lors de nos venues à Camboulas.

J'ai eu cette idée en apprenant le décès de Decimus, sachant que cela rendait le lieu vacant.
A notre arrêt au prieuré, certaines questions  se sont posées après la discussion avec le prieur.
Mais la venue de Rodelle, en a rajouté.

Ainsi, nous nous retrouvons devant une énigme, bien que mon intention reste la même c'est à dire prendre résidence à cet endroit, si tant est que cela soit habitable et convenable.

Mais ma curiosité est aiguisée suite à tous ces évènements.


Je passais le regard sur les gens attablés.

Ainsi, sommes nous prêts ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 28 Nov - 7:54

Oui, ma dame. Je vais faire seller les chevaux.

Le quart d'une heure plus tard, la petite troupe, montée, arrivait en vue du Petit Barri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 28 Nov - 20:47

Sept cavaliers quittèrent la Ville au crépuscule, face au soleil couchant, par la porte de l'Ouest qui n'était plus gardée. Tête haute, sans se cacher, au contraire de tous ceux qui avaient abandonné la Ville, car ils ne fuyaient pas, ils ne trahissaient rien, espéraient moins encore et se gardaient d'imaginer.
Ainsi étaient-ils armés, le coeur et l'âme désencombrés, scintillant froidement comme du cristal pour le voyage qui les attendait.


Mais ça, c'est une autre histoire. Pour le moment...

Six cavaliers* quittèrent la forteresse au petit matin, par l'unique portail, gardé tant bien que mal par la maigre garnison. Entre les murailles, le chant du coq résonnait encore.

Et en moins de cinq minutes, on se trouva face au Petit Barri. L'endroit paraissait calme et serein, la porte en était entrouverte, et sur le seuil un garde grattait négligemment ses puces.


*Un couple vicomtal ; une amie de toujours ; un capitaine de garnison dévoué ; une domestique râleuse et imprévisible, et un gamin amoureux de sa nouvelle vie. Le tout monté sur quatre chevaux, une mule et un âne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 29 Nov - 22:54

Aussitôt arrivée, je mis pied à terre et m'avançais sans attendre les autres, pour passer le muret.
Je m’arrêtai un instant, examinant la façade extérieure tout en interpellant le garde. Les murs de pierre étaient à vue de nez solides mais le spécialiste en cette matière était mon époux. Son oeil averti verrait peut être des détails que je ne voyais pas. Les portes rouges me plaisaient bien et j'étais excitée à l'idée d'explorer l'intérieur.
Mais chaque chose en son temps.


Garde, un rapport de votre surveillance.
Avez vous aperçu quelque chose de particulier à l'extérieur comme à l'intérieur ?
Rien à signaler ?


En attendant sa réponse, je continuais de déambuler et m'approchais du puits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 29 Nov - 23:07

Oui bon pour une fois, le gars avait pas envie de trainer et suivit de près la vicomtesse.
Nez en l'air , il aperçut la girouette en forme de flèche sur le toit.
Pourquoi une flèche ? Pourquoi pas un coq ?
Il haussa une épaule en se disant que c'était pas plus mal , surtout avec le coq fou de Camboulas.
Il baissa le nez et rejoignit Millysande près du puit.
C'est qu'elle bougeait sans arrêt celle là !

Il se haussa sur le bout des pieds en s'appuyant sur le bord du puits. Bah quoi pas sa faute s'il avait pas encore fait sa croissance donc oui il était petit.

Il passa le nez par dessus le bord pour regarder au fond. Sans surprise, il y avait de l'eau claire, enfin la seule surprise qu'il eut, c'est de trouver le niveau de l'eau aussi près de la surface, même pas 10 pieds !

Il se redressa pour révéler cette information et se cogna la tête sur un des tenants de la ferronnerie qui le surplombait.
Il grogna en se massant le crâne presque déçu de ne sentir qu'une petite bosse de rien.


Y a de l'eau et méfiez vous de ce truc, ça fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 29 Nov - 23:37

Pendant que Millysande questionnait le garde, et que Briel faisait l'andouille près du puits, Erich qui avait attaché sa monture à l'extérieur du muret, commença effectivement d'inspecter les lieux. Sans y pénétrer toutefois.




La façade ne paraissait guère avoir pâti, elle présentait un bel aplomb et une maçonnerie régulière, soigneusement jointoyée. Il tenta de deviner l'aménagement intérieur ; de toute évidence, il y avait au moins deux pièces par étage dans le logis principal, avec sans doute un vaste grenier. Les petites fenêtres sur la droite lui firent songer qu'il devait y avoir là une cage d'escalier, sans doute en "colimaçon".

La partie de gauche qui faisait un angle avec la façade principale, devait être une ancienne bergerie. On y accédait par des marches, il pensa que si on désirait utiliser cet endroit comme écurie il conviendrait de bâtir une rampe.
Là aussi une vaste pièce habitable semblait occuper l'étage, ce qui ferait sans doute un logis approprié pour la domesticité, avec la possibilité de le séparer en plusieurs pièces.

On devinait encore, en contournant par la droite, une extension sur l'arrière, comportant peu de fenêtres. Vraisemblablement un cellier, et à l'étage une pièce utilitaire.
De fait le bâtiment était vaste. Restait à savoir à quel point il serait confortable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 30 Nov - 12:24

Le capitaine fut surpris de voir l'homme sur le seuil de la porte. Naïvement, il avait pensé que ses hommes se contenteraient de surveiller les abords du 'Tit Barri. Si on pouvait rentrer si facilement, pourquoi n'avait-on pas exploré les lieux la veille? Et puis, s'il y avait quelque trésor, jusqu'à quel point pouvait-il faire confiance à ses hommes? Il descendit de cheval précautionneusement, à cause de son bras en écharpe.
Le sergent est-il avec vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La garnison de Camboulas



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 21/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 30 Nov - 16:26


Non, Capitaine. Il est au châtel.

L'homme se grattait nonchalamment les parties en baillant. Il se décala, dégageant la porte.

On n'a pas eu franchement le temps de ranger, on vous attendais pas sitôt, avec ces Dames... On va vider les paillasses dehors. S'cusez le désordre. Pi, on va balayer.

L'homme grogna un ordre, puis bailla de nouveau.

Entrez messeigneurs et mesdames.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 30 Nov - 22:07

Thibali moins empressée que son amie fut la dernière à mettre pied à terre et à attacher sa monture au muret avant de s'avancer vers le fameux petit Barri dont elle entendait parler depuis quelques jours.

L'endroit était charmant et l'édifice semblait solide. Elle écouta l'échange entre le capitaine et les gardes mais ne put s'empêcher de froncer les sourcils.
Comment ça faire le ménage ? Ils n'avaient pas monté la garde et fait la fête à l'intérieur ?

Elle évita tout de même de faire des commentaires et se promena autour de l'endroit en examinant les lieux.
Elle se retourna rapidement en entendant Briel se frapper la tête et dut se mordre les lèvres pour ne pas éclater de rire.


Faut toujours être prudent Briel , dans chacun de nos mouvements surtout en des endroits méconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 30 Nov - 23:58

Je me tournais lentement vers le garde en l'écoutant répondre au capitaine mais je claquais la langue au palais.
L'homme ne m'avait toujours pas répondu ni fait rapport.
Je le laissais aux mains d'Antoine et me dirigeais vers la porte laissée entrouverte.

J'entrais en examinant attentivement la situation.
Une salle relativement carrée avec une toute petite fenêtre d'où passe un peu la lumière du jour.
A ma droite, un escalier en colimaçon intégré dans le mur.
Cette pièce était à peine meublée d'une table rustique et deux bancs mais j'aperçus sur la table, les reliefs d'un repas ainsi qu'une lanterne éteinte.
Je pus noter l'absence de cheminée et constater de visu les paillasses des gardes au sol.

Une porte sur le mur du fond attira mon attention, elle devait déboucher sur l'extension arrière.
Et une autre porte sur le mur de gauche, qui semble donner vers la pièce desservie par la porte centrale.
Je fis quelques pas dans la pièce et demandais en indiquant la table.


C'est vous qui avez mangé et laissé trainer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La garnison de Camboulas



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 21/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 1 Déc - 13:44

Oui, M'dame. La nuit était longue. Mais sûr qu'on va ramasser !
Ramassant les deux paillasses à bras le corps, les deux autres gardes allèrent les vider à côté du bâtiment, non sans perdre force paille sur leur chemin. Puis le troisième débarrassa la table et le plancher. les deux premiers revinrent prendre leur affaires et leurs armes. Le petit Barri était désormais au mains des seigneurs du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Lun 3 Déc - 23:34

Les yeux des arrivants commençaient à s'habituer à la pénombre de la pièce, de fait assez peu éclairée ; les besoins défensifs avaient dû inspirer les bâtisseurs, qui avaient limité le nombre et la grandeur des ouvertures au rez-de-chaussée.




De fait les choses étaient bien telles que Millysande les avaient perçues : la pièce ne comportait pour tout mobilier que sa table et ses deux bancs. L'absence de cheminée montrait bien le caractère ancien du bâtiment ; à la froide saison, on devait chauffer cette salle à l'aide d'un brasero.

Un dallage de pierres polies par le temps recouvrait le sol. Deux portes solides se tenaient closes dans leur encadrement de pierre de taille, au fond de la pièce, l'une à droite et l'autre sur le mur de gauche.
Malgré l'aspect confiné de l'endroit, on n'y éprouvait pas de malaise, aucune odeur de moisi ne flottait, aucun salpêtre n'affleurait sur les pieds de mur ; la maçonnerie devait être particulièrement saine, et il est probable que l'occupant précédent prenait soin de ventiler la maison régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 0:11

J'hochais la tête à la réponse du garde et attendis quelques instants en les regardant débarrasser la pièce.
Puis je refis un tour d'observation de l'endroit et décidais de pousser plus loin mon exploration.

Je me dirigeais vers la porte à ma gauche et poussais le battant pour y entrer.
Je tombais d'abord face à l'âtre assez imposant, avant de constater que la pièce était assez vaste.




Quelques pas de plus et j'avançais dans la pièce.

En voyant la table brute de préparation , le nécessaire au nettoyage pendu au mur et la bassine de fer blanc montée sur trépied je compris que c'était le coin cuisine et un peu plus loin, une table, un banc et 4 tabourets indiquaient la partie salle à manger. Entre les deux, une crédence, fermée pour le moment.

Je me tournais pour faire face à l'âtre, la crémaillère et deux chaudrons s'y trouvaient en attente et la plaque de fonte ornait le tout.

Tout semblait en bon état, vu d'un regard qui survolait. Les murs auraient besoin d'un peu d'amour et d'huile de coude. Rien qu'un bon badigeon ne saurait régler.

Je fis le tour sur moi même lentement en souriant.


Pas mal, pas mal du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 0:32

Avec enthousiasme, parce qu'enfin on pouvait voirrrrrrr, le gamin suivi de près les 3 nobles.
Déjà oublié la bosse sur le crâne.

Il jeta un coup d'oeil en faisant le tour de la pièce mais fut de suite attiré par l'escalier qui tourne en rond dans le coin.


Chouette !

A peine se retint il un peu pour ne pas courir vers l'objet de fascination et grimpa aussitôt dans les marches en sautillant.
Un petit arrêt pour mettre le nez dans la fenêtre, sans réaliser qu'il bloquait toute la lumière entrante du même coup.
Regard au travers vers la droite puis vers la gauche.
Mouais, ca donnait pas une vue d'ensemble, plutôt limité comme vision , puis se redressant il lança le regard vers le haut de l'escalier bien déterminé à aller voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 0:35

Erich avait suivi Millysande dans la pièce principale, et l'examina à son tour. Il s'amusait de l'enthousiasme de son épouse.

Oui... de fait il faudra quand même rafraîchir un peu les murs, ça leur fera du bien et puis cela apportera de la clarté.

Le mobilier pourrait faire l'affaire dans un premier temps, mais assez rapidement il importerait de le compléter ; la cuisine, c'est sacré !

Il lui prit l'envie d'inspecter le conduit de cheminée ; il lui apparut en bon état, mais nécessitant un bon ramonage, qui n'avait pas dû être fait depuis quelques années.

C'est en baissant les yeux vers le foyer, qu'Erich remarqua... la "chose".

Il resta silencieux, soucieux, se frottant le menton en regardant le fond de l'âtre.

Au bout d'un moment il se décida à parler.


Tu as vu ÇA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 11:15

Antoine était rentré après ses seigneurs. Regardant distraitement la pièce, il continuait à se poser des questions que tout ce qu'on ne lui avait pas dit. Pourquoi, subitement, tout le monde voulait habiter ici?
Si la maison appartenait à ses seigneurs, pourquoi la nécessité de la faire garder de la sorte? de chasser De Rodelle? Il est évident que de Rodelle ne venait pas là pour habiter cette maison qui ne lui appartenait  pas. Pourquoi ses maîtres ne parlaient pas? Ne lui faisait-on pas confiance? Antoine repensa à la perspective d'un trésor caché dans la bâtisse. Le cri d'Erich le ramena à la réalité. Le trésor !
Il convergea vers la cheminée où étaient déjà les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 22:52

De son coté, la mandra s'était dirigée vers le mur du fond et poussa la porte.
Déjà un bon point, ce n'était pas verrouillé.

Elle découvrit en s'avançant dans la pièce, un endroit plutôt grand mais elle eut une impression de vide.

Pourtant quelques éléments montraient la fonction de la pièce.


Un meuble à claie avec quelques légumes qui y trônaient mais quelque peu flétris.
Un peu plus loin, un placard contenant une jarre,
au mur quelques crochets où pendouillaient des herbes et de l'ail.

Et au sol, abandonnée là, une grosse jarre en terre cuite avec son couvercle. Probablement un saloir à viande pensa t elle.
Elle s'en approcha et tendit la main pour s'en assurer, lorsque retentit la voix d'Erich.
Elle releva la tête un instant en abandonnant son geste.

Son regard se posa alors sur une étagère accrochée à un mur avec quelques pots et une bouteille en terre cuite.


Qu'est ce que ca peut bien contenir ? Des épices ? Des onguents ?

Elle reporta son attention sur la jarre avec l'intention de regarder à l'intérieur de chaque pot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 23:21

Hé beh, c'est la fête !

Sans rire ; les patrons bichent comme des poux, tout le monde se balade où il veut, même le gamin qui commence à grimper à l'étage sans demander la permission... mâtin, quelle éducation !

Bon ; elle est pas trop moche leur bicoque, faut bien dire ; allez, puisque tout le monde semble avoir quartier libre, ben moi...
J'm'en irai bien visiter la cave ou ce qui fait office, mais apparemment que c'est là que la demi-portion, pardon, la Dame de Creissels, s'est engouffrée ; d'accord. Ben alors moi, j'm'en vas faire un tour à l'étable, allons donc !
Et de pousser la porte.


D'accord, les mangeoires au mur, la litière au sol, assez fraîche... tiens, il y a même des traces de crottin ; le cureton devait avoir une monture sûrement.

Une cloison en bois au milieu, avec le stock de fourrage derrière ; rien de bien anormal, une fourche qui traîne ici appuyée contre le mur ; un seau avec les brosses, les étrilles...
Et un escalier de bois qui monte à l'étage ; je sais pas, je vais voir ? Je les attends ?


"Le cureton devait avoir une monture sûrement." Tiens oui d'ailleurs ; elle est devenue quoi sa bestiole ? Ils l'ont enterrée avec lui, comme font les Barbares en Orient ? On en a pas entendu causer...

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 4 Déc - 23:41

Avec le sourire je me retournais vers mon époux.
Il dit à haute voix ce que j'avais pensé au sujet des murs.
Je le laissais continuer son inspection, évidement qu'il mit en premier le nez dans la cheminée.
Ah les hommes !



Tu as vu ÇA ?

Je me retournais vers lui en suivant du regard la direction qu'il m'indiquait.
La plaque de la cheminée ?
Je m'approchais et observais avec ébahissement.




Non je n'avais pas vu ÇA !

Je ressentis un certain malaise en examinant la plaque. Des bêtes monstrueuses, des masques démoniaques et un couple siamois. J'en fermais les yeux avant d'en examiner plus.
Lorsque j'ouvris les paupières, j'aperçus le capitaine qui nous avait rejoint.

Je lui lançais un regard navré avant de questionner les deux hommes.


Ça donne froid dans le dos, mais qu'est ce que ça peut bien signifier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 5 Déc - 9:30

Antoine se précipita pour voir la jarre de pièces d'or .. heu... la plaque de la cheminée.

Beurk !

Remarquez c'est intéressant de faire du feu dans cette cheminée... de voir brûler à chaque fois, ces créatures de l'enfer....
Loisir de moine, sans doute...


Antoine était assez fier de sa capacité d'analyse... mais en terme de trésor, il était passablement déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 5 Déc - 23:19

Pendant ce temps là dans le cellier Thibali fouinait partout.

Elle souleva d'abord le couvercle de la jarre, pour y trouver comme prévu du sel, mais clairement pas utilisé depuis longtemps, le sel était tout agglutiné et rien d'autre à l'intérieur.

Elle se tourna vers l'étagère qu'elle avait aperçue précédemment et découvrit que les pots contenaient  des épices et la bouteille en terre cuite de l'huile de noix.
Presque déçue de ces découvertes tout à fait normales, elle se rendit près du placard et examina la jarre qui y trainait. A l'évidence, elle servait à stocker l'eau potable mais elle était vide et propre pour le moment.

Elle soupira et se retourna pour avoir une vue d'ensemble.
Apercevant un tonnelet au sol avec son robinet de bois, toujours aussi curieuse , elle s'en approcha et en le soulevant, elle put sentir l'odeur du vinaigre qu'il dégageait. Elle grimaça.

Même pas de vin ici ? Pour un curé c'était étonnant.

Le reposant au sol, elle se fit pensive.
Rien de spécial pour le moment, ni d'étonnant pour un cellier.
C'est alors qu'elle se sentit subitement observée.

Sans bouger, elle se fit plus attentive et laissa son regard examiner l'endroit attentivement.
Lorsqu'elle baissa le regard, entre les fentes étroites du plancher, juste devant elle.......
Un regard noir et curieux était fixé sur elle.

Fichtre, comprit elle rapidement, une souris !
Mouvement réflexe de recul, même si elle n'était pas du genre à reculer devant l'ennemi.

Elle chercha du regard une arme pour combattre son adversaire .


Approche si tu l'ose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au pays de Camboulas.
Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour des Lys :: Aventures dans l'Histoire :: Le verger du Roi Louis-
Sauter vers: