La Tour des Lys

Petites errances rôlistiques ou bien réelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au pays de Camboulas.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 5 Déc - 23:44

Erich secoua négativement la tête.

Non, pas des créatures d'enfer, mais... attendez !

Il s'en fut vers le coin destiné à la vaisselle, et saisit une brosse accrochée au mur ; puis il revint, et fit tomber la suie agglutinée sur la fonte.

Voilà, regardez ! Ce qui surmonte la figure double, ce sont les signes planétaires ; cinq étoiles, la lune et le soleil. C'est difficile à distinguer, la plaque n'a pas l'air neuve, mais chaque étoile est gravée d'un symbole astrologique ; Vénus, Mars, Mercure, Saturne, Jupiter ; qui correspondent chacun à un métal, cuivre, fer, mercure, plomb, étain ; avec l'or pour le soleil, et l'argent pour la lune...

L'espèce de dragon d'où la figure humaine semble sortir, ça peut représenter le chaos maîtrisé, ou les puissances telluriques... quant à ce couple fusionnel... c'est le "Rebis", la chose double ; l'androgyne primordiale des alchimistes...


Il brossa encore les mains des deux personnages.

Voyez ; ils portent le compas, l'outil capable de tracer toute forme, qui représente l'esprit créateur ; et l'équerre, outil de vérification, qui peut symboliser la matière par sa rigidité, mais aussi l'analyse intellectuelle...

Il se releva et regarda ses interlocuteurs.


J'ai déjà vu dans des bibliothèques, des "Rebis" composés de façon tant soit peu différente, plus complets, certains symboles se trouvant ordonnés différemment... quoi qu'il en soit une chose est sûre, nous sommes bel et bien face à une représentation alchimique.
Et il est intéressant qu'un clerc qu'on dit instruit, n'ai point fait détruire cette plaque pour la remplacer par quelque chose de plus... catholique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 0:00

Ah ben flûte !
Lorsqu'Erich nettoya un peu la plaque, l'image païenne apparut plus distinctement.
Bon on était plus à ça comme surprise.
Pourquoi donc nous retrouvions nous à chaque fois, face à ces énigmes !

Je mis les mains sur mes hanches et observai attentivement la plaque, alors qu'Erich se lançait dans la description.
Je ne pouvais qu'acquiescer à chacun de ces commentaires.

Perplexe quand même devant encore un mystère, déjà la signification réelle de la présence de cette plaque, en ajoutant la dernière question de mon époux, que je répétais.


Comment est dieu possible, que Decimus ait laissé cela en place ?

C'est alors que retentit la voix de mon amie.

Approche si tu l'ose !

Sans plus réfléchir, je tournais les talons dans sa direction avec empressement.
Y avait il un intrus ?

J'entrais dans le cellier pour la voir parler au plancher alors qu'il n'y avait pourtant personne.


Qu'est-ce qui se passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 0:21



Mince, les humains sont revenus ! En force cette fois. Allez on va pas traîner ici, planquons-nous en attendant que ça se tasse...

Le rongeur s'esquiva entre les planches disjointes qui formaient le plancher de placard, aussi prestement qu'il était apparu. L'interstice devait mesurer moins d'un demi-pouce, pourtant la bestiole y glissa sans encombre aucune, sa tête semblant s'aplatir pour y disparaitre.

Courageux, mais pas téméraire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 17:19

Et merde ! Pour une fois que l'on parlait d'or, ça n'était qu'en symbole. Et qu'est-ce que ça pouvait foutre qu'un clerc ait ça dans sa cheminée? La plaque faisait certainement son office quand même !
Ils n'allaient quand même pas invoquer cela pour refuser d'habiter ici, les Seigneurs ! Antoine n'y comprenait rien de rien.

Le cri le sortît de sa perplexité. Qu'est-ce qui se passait encore? Antoine réalisa qu'il n'avait pas l'habitude de cette agitation féminine autour de lui. Finalement, peut-être que ça serait bien que la maison et sa plaque de cheminée ne leur plaise pas !


Et puisque tout le monde allait voir au cellier... C'était le bon moment pour voir ce que cette plaque cachait réellement. Il sortit discrètement son épée du fourreau et entreprît de la glisser derrière la plaque, en essayant de faire levier pour la décoller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 20:35

Hé ben voilà. On est arrivée au dessus de l'étable, en haut de l'escalier, encore solide mais bien raide quand même, ça sent le fonctionnel plus que l'ergonomique !

Et là... ouais, des combles, vastes, avec des outils aratoires, un coffre à grain ruiné... et vide, hé merdre !
Une vieille baratte bouffée aux vers ; des selles et des sangles au cuir tellement cuit, qu'on les casserait sur son genou ; et puis, de la poussière, des toiles d'araignée, des crottes de souris...


D'accord ; bon ben si c'est là que les larbins doivent loger... soit y va falloir y faire des grands travaux d'aménagement ; soit il est urgent que je me trouve un bon parti !

Bon allez, on redescend de là ; je suis curieuse de savoir ce qu'ils ont inventé pendant ce temps.

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 20:45

Lâche !

Lança-t-elle à l'ennemi qui fuyait à toutes jambes en refusant l'affrontement.
Tapant du pied au sol de déception, elle renifla de dépit.
A moins qu'elle n'aille chercher renfort de ses copines.
En grommelant elle se retourna au moment de l'entrée de Millysande.


Un intrus, enfin peut être des intrus ! Faut régler le cas rapidement, parce que ça ne fait pas une bonne cohabitation. Mais trop lâche, elle a filé sans combattre. Remarque bien elle n'avait aucune chance contre moi.
Elle est partie par là.


De la main elle indiqua le plancher. Erich entra dans la pièce à son tour  mais en réfléchissant à haute voix, elle continua.

Mais y a forcément une pièce en dessous, un caveau ? Il ne me semble pas avoir aperçu une ouverture l'indiquant à l'extérieur. Vous en avez aperçu une ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 20:52

La plaque de cheminée bougea assez facilement, elle était juste posée contre le fond de l'âtre, pour en protéger les pierres. Elle bascula en avant. Antoine la reteint de son poing fermé. Rien ! Que les pierres noircies du foyer. Il remît la plaque en place. Il gagna ensuite le séjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 21:03

Entrant dans la pièce à la suite de Millysande, Erich entendit juste les mots décousus de Thibali.

Heu ? Un intrus ? Quoi ça, une horde de gobelins, une salamandre, un passeur de murailles ?

"Elle a filé sans combattre" ; donc il y avait du féminin là dessous ; d'accord.

Ceci dit, après ce qu'il avait vu sur la plaque... Erich s'attendait à tout et à son contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 21:09

Tsssss

En grinçant des dents, Thibali secoua la tête. Sans desserrer les mâchoires d'ailleurs, elle répondit à Erich, comme si cela était évident.

Une souris ! Mais ça se reproduit à la vitesse de l'éclair ces petites bêtes là, d'ailleurs elle doit déjà pas être toute seule. Tu a vu une entrée extérieure pour un caveau ou une pièce toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 21:25

Erich était une fois de plus interloqué ; il connaissait Thibali de longue date, mais restait toujours impressionné par sa mauvaise foi, et sa capacité à retourner ses manquements contre ses interlocuteurs.
C'est dans ces moments là qu'il s'estimait heureux de ne pas l'avoir épousée ; bon. Il n'en avait jamais été réellement question non plus. Mais quand même.


Une souris. Ha. Dans une maison. Dans la pièce garde-manger, qui plus est.
C'est vrai que l'affaire est troublante au plus haut point.


Il inspecta la pièce d'un regard circulaire, puisqu'à part la présence du rongeur, la Vicomtesse ne leur avait rien indiqué d'autre de remarquable. De fait, l'ensemble paraissait plutôt banal.

Revenant à son amie :


Un caveau ? heu...
Je sais pas moi, je suis pas d'ici ; tu saurais quelque chose là dessus, Millysande ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 23:00

Briel de son coté avait continué sur sa lancée dans l'escalier et grimpa à l'étage.
Il fut étonné de découvrir que cet escalier continuait encore vers un autre étage, mais trop curieux il s’arrêta à ce palier.

Seul problème c'est que son courage vacillait un peu. Mais il redressa le nez d'un air frondeur et observa d'abord .




Il était face à un corridor où la lumière entrait doucement par une fenêtre dans le mur extérieur à sa droite ; à sa gauche, il vit un mur en colombage.
Il posa la main sur le mur de bois et s'avança doucement.
Au fond du couloir, face à lui, il pouvait deviner une porte dans le mur de pierre.

Il s'avança encore et trouva une autre porte dans la cloison de bois, juste avant la coudée du corridor.
Une clenche le narguait et il ne résista pas à l'envie de tâter et de soulever la clenche. La porte ne résista pas et s'ouvrit, il pénétra dans la pièce.
Là encore grâce à la lumière qui entrait par la fenêtre, il reconnut un lit et sa paillasse vide.
Pas de drap, pas de couverture, un coffre à son pied  et une table près du mur avec son tabouret.
Une lanterne abandonnée sur la table complétait le tout.

Se sentant nettement plus brave maintenant, il fit le tour de la pièce en examinant le tout malgré que son regard revenait toujours vers le coffre.
Il osa finalement s'approcher de l'objet de sa curiosité.
Après tout, c'était un coffre, banal, en bois, le couvercle plat qui pouvait même servir de banc.
Mais ! Un coffre quand même !
Il se demandait bien ce qu'il pouvait contenir et du coup si c'était la chambre que le monsieur mort avait occupée.
Juste cette pensée avait de quoi le faire hésiter. Et puis non, fascination oblige, il tendit la main vers le couvercle pour satisfaire son imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 6 Déc - 23:39

J'eu le temps d'apercevoir le petit rongeur qui s'enfuyait ainsi que la réaction de Thibali qui tapa du pied.
J'en levais les yeux au ciel en écartant les bras.
Voilà qu'elle parlait d'une invasion maintenant.
Je laissais Erich intervenir puis répondis quand il m'interpella à son tour.


Bah, je n'ai jamais visité cette demeure, comment le saurais-je ?
Néanmoins je n'ai jamais entendu dire non plus, qu'il y avait des caves ; d'ailleurs on est proche du niveau de la rivière, quand même...
Et puis, franchement mon amie, tout le sol est en pierre, hormis le plancher du placard.


Je me tus en réalisant que justement, où diable avait pu partir cette souris dans ce cas ?
Sous le placard ?
J'examinais de nouveau la base du placard qui était inséré dans une niche du mur.




Rien de spécial... en relevant le regard, j'apercus un crochet au fond du placard que je soulevais.
Ma main resta suspendue et je tentais de pousser sur le fond.

Je sentis un léger mouvement mais cela résistait. Y avait il d'autres crochets ? J'avais l'impression de tenter d'ouvrir une porte à contresens ou que je n'avais pas enlevé toutes les sécurités.


Qu'est ce que c'est que ÇÀ !

Je m’avançais plus près encore pour examiner tout attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 21:35

Elle s'avança aux cotés de Millysande et observa le placard.

Comment n'avait elle pas pensé à un truc du genre ?
Elle examina avec attention toute la structure en faisant le tour et c'est alors qu'elle aperçut des encavures sur chaque coté intérieur du placard, comme s'il manquait une tablette.

Après quelques réflexions, elle enleva la bouteille de la tablette existante et la posa au sol délicatement.
Posant les mains sur la tablette qui était maintenant vide, elle la secoua légèrement et la sentit bouger.
Aussitôt, elle tira dessus et celle-ci sortit de son emplacement sans difficulté.
Elle la glissa aussitôt dans les encavures juste au dessus et examina la situation.

On voyait maintenant apparaitre un verrou costaud, la tablette retirée le cachait juste là.
Elle tenta de le faire bouger mais force était de constater qu'il fallait une clé et que celle ci n'était visible nulle part pour le moment.


Ca prend une clé mais elle doit être cachée quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 21:49



Guespin la Vertu avançait le long du sentier forestier qui venait du prieuré ; il portait en bandoulière une sacoche de cuir d'où dépassaient quelques manches d'outils ; et sous le bras, serré dans des chiffons, un objet rectangulaire et plat qui pouvait être une sorte de planche courte et large.

Il marcha ainsi jusqu'à sortir de la forêt, au pied de la colline de Camboulas ; et il se dirigea vers la maison qui se trouvait sise dans la prairie, entre forêt et rivière.

Il remarqua bien entendu les cinq montures attachées au muret, et la porte entrouverte. Il y avait donc du monde dans la maison ? Le prieur ne lui avait rien dit à ce sujet.

Prudent, il saisit un ciseau à bois bien affûté, qu'il passa à sa ceinture ; on ne sait jamais.

Puis il franchit le muret d'enceinte, et se dirigea vers la porte où il toqua, restant sur ses gardes.


Holà ! Il y a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 21:54

Et voilà, à peine que je sors de l'écurie, de l'étable, de la bergerie... Ouais, m'avez compris. Bref, faut que je tombe sur un nouveau gonze, décidément c'est plus un village paumé dans les collines rouergates, c'est un champ de foire !

Ha mais je le reconnais, c'est le jeune charpentier avec qui on a causé hier, pendant le repas ; hmmmm ; ouais.
Y'a pire.

Allez. On va faire semblant d'être gentille, pour une fois.


Oui, Messire ? Le bonjour à vous ! Vous cherchez quelqu'un sans doute ?

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 22:02

Erich assistait avec un intérêt amusé aux investigations des Vicomtesses ; bizarrement il n'était pas étonné qu'un passage secret existât dans cette demeure, et pour tout dire il se sentit presque rassuré que ceci ait été dévoilé. Il pressentait que la clé des mystères accumulés depuis la veille, se trouvait derrière cette porte dissimulée...

C'est alors qu'il entendit une voix mâle appeler depuis la porte.


Houlà ! Remettez vite les choses en place, l'étagère, la cruche, le crochet... je vais voir de quoi il retourne...

Il se dirigea vers l'entrée, et se trouva presque nez à nez avec le compagnon charpentier rencontré la veille, et... Mosca !

Oui ? Il y a quelqu'un, en effet.
Que pouvons-nous pour votre service, brave homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Thibali

avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 22:16

Perdue dans ses réflexions, elle sursauta en entendant Erich , en même temps elle réalisait que quelqu'un était à la porte.

Houlà ! Remettez vite les choses en place, l'étagère, la cruche, le crochet... je vais voir de quoi il retourne...

Vas y, je m'en occupe.

Sans attendre, elle remit la tablette à sa place de départ, remit le crochet en place ainsi que la cruche vide.
Dernier coup d'oeil pour s'assurer que rien n'était visible et elle se tourna vers Millysande.

Ensemble, elles revinrent vers la première pièce pour connaitre l'identité du visiteur et surtout la raison de cette venue.
Thibali reconnut le jeune homme mais attendit, curieuse de la suite.
Assisterait on à un nouveau rebondissement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 22:18



Le compagnon reconnut les gentes personnes de la veille, et parut rassuré.


Mademoiselle... Messire ! Oui, voilà. Le prieur m'avait confié, en plus de la réfection de la toiture du logis des moines, un petit travail pour ici ; une étagère à refaire ; un truc bête, l'ancienne avait travaillé, et ne glissait plus correctement dans ses feuillures. C'est pour le cellier, il y a un placard là-dedans.

Il déballa le tissu, et montra au Noble la nouvelle étagère, fraîchement rabotée.


Voilà, c'est ce truc là. C'est drôle, jusqu'à présent il s'agissait d'un travail pas très urgent ; et depuis hier, c'était subitement devenu très pressé ! Bon moi je cherche plus à comprendre ces moines depuis bien longtemps...
Je... je pourrais aller la présenter ? Voir si elle glisse bien en son lieu et place ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 7 Déc - 22:41

Un petit travail de menuiserie, d'accord ; dans le cellier, comme par hasard...
Et surtout, commandité par le prieur, en toute urgence ; ben voyons !

Et donc, la tablette manquante allait retrouver sa place ; une chance qu'elle eut été enlevée, sans quoi Millysande n'aurait sans doute pas découvert le passage secret au fond du placard...

Erich se retourna vers l'entrée ; voyant Millysande et Thibali afficher des visages innocents, il comprit que les choses étaient rentrées dans l'ordre.


Heu, oui ? Hé bien, je ne sais pas... vous devriez voir cela avec la propriétaire des lieux, il me semble...

Et d'un geste de la main, il désigna Millysande au jeune ouvrier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 8 Déc - 16:37

Pfff... ils ont même prévu un charpentier pour faire les travaux. Ils vont vraiment s'installer ici! Fini la tranquillité de Camboulas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 8 Déc - 22:48

Nous étions donc ressorties du cellier après avoir tout remis en place.
Juste à temps d'ailleurs pour entendre le jeune homme vu plus tôt au Prieuré , donner ses explications.

Tiens donc, il m'avait l'air bien informé sur ce fameux placard. Pour faire cette tablette, il en avait certainement pris les mesures lui même et donc forcément vu les fameux verrous.
Il était même plausible qu'il ait lui même ¨amélioré¨ ce placard.
Quant à l'implication du Prieur, elle ne faisait plus aucun doute.

Gardant mon attitude innocente, je réfléchissais à toute allure.
J'étais d'ailleurs à me demander s'il était bien de le laisser faire ou pas.
D'autant que de refuser, il en aviserait certainement le prieur qui du coup comprendrait qu'il y avait anguille sous roche.

Je saluais le charpentier toujours à me demander ; laisse entrer ou laisse pas entrer.


Une commande du Prieur ? Vraiment ? Vous êtes certain ?
Car le prieur n'a jamais habité ici, cela m'étonne.
Et comme le précédent occupant est décédé....
Peut être est-ce Décimus qui avait fait commande lui même avant ?


Je reportais mon regard vers la nouvelle tablette qu'il tenait. Puis échangeais un regard avec mon époux .
Laisse, laisse pas ?
Je pris la décision finalement de laisser faire, il était encore trop tôt pour dévoiler nos intentions et nos découvertes, ce qui risquait ma foi de faire guerre ouverte avec le Prieuré.


Et bien soit, faites votre travail.

Je le laissais entrer et ajoutais subitement.

Au fait, j'envisage de faire déplacer ce placard, une question d'aménagement futur, qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 8 Déc - 23:02



Le jeune homme entra dans la pièce, portant ses outils et la pièce de bois neuve ; il fut étonné de la rafale de questions qui lui tombaient dessus.

Oui, je ne sais pas ; c'est possible que la commande ait été passée par le prêtre mort... moi je sais juste qu'on m'a confié ce travail, et qu'on me paye pour le faire...


Il présenta la nouvelle tablette ; il lui faudrait encore quelques coups de rabot pour bien glisser dans ses feuillures. Il sortit ses outils, s'installa à même le sol, et se mit à l'ouvrage. Les copeaux se déroulèrent sous la lame tranchante.

Déplacer ce placard ? Ha. Comment voudriez vous faire cela, au juste ?
Parce que bon ; tel qu'il est là, il est fixé dans un renfoncement du mur... on doit pouvoir l'en sortir, mais alors il faudrait le replacer dans un renfoncement identique. Et puis... que feriez-vous de l'alcôve existante, vous la laisseriez telle quelle ? Vous la reboucheriez ?


Décidément, en matière d'aménagement, les femmes ont toujours des idées tordues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 708
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 8 Déc - 23:07

Tout en surveillant le compagnon du coin de l'oeil, Erich s'approcha d'Antoine et lui parla à mi-voix.

Capitaine... sauriez-vous où nous pourrions trouver un serrurier compétent, afin d'ouvrir cette serrure que nous avons trouvée, sans pour autant la forcer ?


Il aperçut la trousse d'outils du jeune homme ; parmi les ciseaux, gouges, maillets, il s'y trouvait aussi un compas et une petite équerre. La vue de ces outils le ramena immédiatement à la plaque de cheminée et à ses étonnants symboles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 8 Déc - 23:47

En haut, dans la chambre

Le gamin avait cédé à sa curiosité et ouvert le coffre le plus doucement possible, comme s'il pouvait se faire prendre à faire un geste délictueux.
De toute façon, il fut déçu.
Un coffre à peine à moité plein, contenant une couette, un traversin et des draps.
Rien de bien extraordinaire quoi dans une chambre.

Il referma le coffre sans plus s'en préoccuper. Peut être avait il espéré découvrir quelque chose de mystérieux. Quelle idée.
Il ressortit de la pièce et se dirigea vers la porte du fond faisant face à l'escalier. Là encore il tâta la clenche et ne sentant pas résistance, il ouvrit la porte.

Une fenêtre là aussi laissant entrer la lumière et il aperçut au fond de la pièce dans un coin, un rideau dont il se désintéressa pour le moment.
Le reste de la pièce contenait des baquets de bois, dont un assez grand pour prendre un bain, des seaux, des ustensiles de nettoyage, balais, torchons... et un autre coffre !
Un débarras finalement.
Devait y avoir des vieilleries dans ce coffre mit ainsi dans cette pièce.

Un étagère au mur avec des pots, il vérifia mais trouva des savons, encore décevant, une odeur de lavande se répandit dans la pièce d'ailleurs.

Il fit le tour de la pièce des yeux, et dans le fameux coin aperçu avant ; une cloison de bois sur le coté que le rideau fermait par devant.

Oubliant pour le moment et le rideau et le coffre, il se rendit à la fenêtre pour y regarder ce qu'on pouvait apercevoir de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 8 Déc - 23:57

Comme si je ne le savais pas, ben voyons.
Ce fichu placard avait été monté exprès dans ce renfoncement sans parler de ce qu'il cachait.
Mais je décidais de conserver mon allure de femme superficielle.


Ah ? Ah ! Et bien on verra, mais je n'aime pas cet aménagement. De toute façon cela n'est pas prioritaire pour le moment.
Mais vraiment, non vraiment c'est...bof....


Pendant ce temps, je ne perdais pas une miette des faits et gestes du charpentier.
Et puis j'eus un éclair de génie en lien avec la discussion tenue en cours de voyage sur les vignes.


Pourquoi pas  en faire un coin pour entreposer des bouteilles de vin !
Et je continuais comme si je parlais pour moi même tout en surveillant la réaction de l'homme du coin de l'oeil.

On pourrait arracher ce placard , refaire des casiers plutôt, ca serait non seulement plus utile mais beaucoup plus joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au pays de Camboulas.
Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour des Lys :: Aventures dans l'Histoire :: Le verger du Roi Louis-
Sauter vers: