La Tour des Lys

Petites errances rôlistiques ou bien réelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au pays de Camboulas.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 19 Déc - 23:33



Ha, bon ; l'homme avait failli gaffer, heureusement la maîtresse du lieu l'avait repris à temps ; bien.

Il suivit la Dame dans la pièce du fond, et regarda le placard qu'on lui indiquait.
Il resta gêné quelques instants ; observant bien l'endroit sous tous ses angles ; "un souci de serrure" ; d'accord...


Heu... que dois-je comprendre ? Voudriez-vous fermer ce placard ?
La serrure, je pourrai vous la faire, oui ; mais bon heu... si il faut une porte... moi je sais pas ; il faudrait un artisan de menue-futaie... en tous cas moi, je saurai pas faire !


Aïe aïe aïe ! Ces Nobles, ça s'imagine tout savoir ; pourvu qu'on ne l'ait pas fait se déplacer pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 19 Déc - 23:38

Je souris à l'homme, apparemment il n'avait jamais vu ce placard.

Voyez vous messire, il y a bien un souci de serrure.
Mais je vais vous montrer.


Je m'avançais vers le placard et retirai la nouvelle tablette, dévoilant d'abord le crochet.
Posant celle ci au sol, je retirais la seconde qui alla rejoindre la première et me tournant vers le serrurier en indiquant le robuste verrou.


Nous parlions de cette serrure. Saurez vous vous en débrouiller ?
Ceci étant, nous comptons sur votre discrétion absolue n'est-ce pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mer 19 Déc - 23:58



Ha ; d'accord ; une serrure cachée, dans un placard... l'affaire semblait sérieuse ; et bien sûr on n'avait pas besoin de publicité apparemment...

Je vais regarder cela ; je vous redirai... et oui, je n'ai pas pour habitude de... trahir le secret professionnel.


L'homme étala ses outils, et commença à placer différents modèles-type de clés qu'il avait apportés ; quand il sentit qu'on approchait de la vérité, un de ses cylindres glissant parfaitement dans l'orifice et tournant assez librement, il le sortit, étala de la cire, le remit, tourna de sorte à marquer une empreinte...


Bon ça devrait aller ; rien de bien compliqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 20 Déc - 0:02

Erich avait suivi tout le monde au cellier, sans trop rien dire.

Il observa le petit manège de Millysande, non mais vraiment, c'était pas le moment de jouer ! Enfin...

Tandis que l'artisan manipulait ses outils et accessoires, il s'approcha de son épouse :


Hmmm ; peut-être ne faudrait-il pas l'envoyer de si tôt... sait-on jamais, peut-être que derrière cette porte... nous allons trouver d'autres serrures à ouvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 20 Déc - 0:27

Observant le serrurier travailler, je tendis l'oreille vers mon époux et acquiesçais.

Certes oui, mais comme il doit passer la nuit à Camboulas et ne repartir que demain.
Nous aurons le temps de trouver si d'autres serrures il y a.


Je me sentis fébrile en entendant l'homme qui semblait ne trouver rien de compliqué pour le moment.
Mais allez savoir ce que ce placard pourrait nous réserver comme surprise supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 20 Déc - 17:24

Antoine ressortit avec le sergent.

Vous ne laissez personne rentrer tant que je ne vous donne pas un ordre contraire.

Puis le capitaine rejoignit le groupe autour du placard. il s'assura que personne ne pouvait regarder par les fenêtres depuis l'extérieur. Le serrurier était tout à son affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 20 Déc - 22:37



Des coups de lime sur la clé passe-partout, après avoir dégrossi la forme à la scie à métal ; et on retape un peu la platine, et...

Apparemment que cela coince encore ; on remet de la cire... Ha oui, la petite échancrure là, à élargir...

Et de relimer, de retaper... nouvel essai... ça tourne... ça semble vouloir faire un tour complet... ça résiste... jusqu'à ce qu'un claquement sec se fit entendre.

L'artisan poussa un peu la menuiserie, pas tant par curiosité que pour s'assurer qu'il n'y avait pas d'autre obstacle à surmonter.

Mais apparemment que non ; le fond du placard se poussa comme une porte, et un souffle d'air très frais pénétra doucement dans la pièce.


Bon ben... voilà que c'est fait ! C'est ce que vous vouliez, hein ?


Il ressortit la clé de la serrure, la contempla ; d'accord.


Et oui ! Si vous voulez que je vous refasse une clé définitive (en remplacement de celle que vous avez perdue, si j'ai bien compris...) je peux m'installer, et vous faire ça tout de suite...
L'ensemble pour cent et vingt deniers, la fourniture et le déplacement compris, ça va de soi !


Et le silence aussi, bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 20 Déc - 23:02

Je  respirais enfin lorsque la porte bougea, ce qui me fit  réaliser que je retenais mon souffle.

Me tournant vers le serrurier avec le sourire j'acceptais son offre.


Quelle efficacité, merci à vous.
Oui nous devons remplacer la clé perdue absolument.
Vous pourriez vous installer dans la cuisine, vous y seriez plus à l'aise et tranquille pour faire cette clé définitive.


Je lançais un regard vers le capitaine puis me tournais vers Briel.
Fallait s'assurer que tout soit bien surveillé.


Briel, va chercher Arnaud au castel, nous avons besoin de lui. Et ne trainez pas. Et ramenez des torches et des lanternes. Ça nous sera utile.

Je me tournais vers les autres pendant que le serrurier rassemblait ses affaires.


Dernière édition par Millysande le Jeu 20 Déc - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 20 Déc - 23:08

Le gamin se dandina sur ses pieds, son regard allant de Millysande au placard puis du capitaine à Erich.
Puis il répondit.


J'y vais et je ramène Arnaut , des torches et des lanternes.
Z'attendez nous, ca ne sera pas long.


Il déguerpit aussitôt et sauta sur son âne, le temps de le dire, enfin 10 minutes et il était au château.
Le temps de récupérer le barda et Arnaut et ils revinrent au Ptit Barri les bras pleins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnaud

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 21 Déc - 22:17

Arnaut s'ennuyait comme les pierres à Camboulas. Il avait fait le guet, avait vu le sergent partir avec quelques hommes, et soupiré à fendre l'âme.
Il avait même vu Briel et Mosca venir chercher du ravitaillement et constaté qu'il était pas réclamé.
Resoupir.....

Lorsqu'il aperçut Briel revenir en vitesse , il le rejoignit dans la cour.
Le gamin lui transmit la demande de les rejoindre  et ensemble, ils rassemblèrent torches et lanternes et filèrent au petit Barri.

Les bras encombrés, les deux garçons entrèrent dans la demeure.
Arnaud n'y ayant jamais mit les pieds, suivait Briel.

Ils entrèrent dans le cellier et il aperçut tout le monde rassemblé dans la pièce.
Il posa lanternes et torches au sol et se tourna vers sa vicomtesse.


Madame de Creissels, vous m'avez fait mander. Que puis je faire ? quels sont vos ordres ?

Il reluqua vers un placard dans un coin renfoncé que tout le monde semblait observer.
Le fond semblait être légèrement brisé et de travers d'ailleurs, mais il ne posa pas de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 21 Déc - 22:40

La mandra, toujours silencieuse, observait la porte tout en réfléchissant.
Elle tourna la tête lorsque les deux jeunes arrivèrent.
Saluant Arnaud , elle lui donna ses consignes.


Nous devons, vérifier certaines choses mais pour ce faire, tu devras faire la garde à la porte du cellier.
Interdiction à quiconque d'entrer ici.
Sauf pour notre groupe bien sûr.

Le serrurier est à travailler dans la cuisine à coté. Il devrait en avoir pour quelques temps.
Mais ne devra pas entrer ici sans qu'on te le dise.


Elle se tourna vers les autres avec un regard interrogateur.
Est-ce qu'on allait explorer ce qui se trouvait derrière cette porte ou pas ?
Parce que là, on avait assuré la sécurité on pouvait se le permettre et puis on allait pas attendre jusqu'a la St-Glinglin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 22 Déc - 0:40

Le serrurier quitta la pièce et on attendit.
Les jeunes arrivèrent rapidement et après que Thibali ait donné consigne à Arnaud, j'échangeais un regard avec les autres puis trop curieuse pour attendre, je poussais la porte largement et m'y glissais.

Le passage était bas, et je penchais la tête en descendant quelques marches tout en laissant ma main s'appuyer contre la paroi.

En bas des marches, j'y voyais pas grand chose. Un frisson me parcourut lorsque je ressentis l'air très frais ambiant.
On était sous terre mais j'avais l'impression d'être dans une vaste pièce.

Je me retournais en avisant les autres.


On a besoin de lumière , j'y vois rien.
Attention à vos têtes dans le passage, c'est plutôt bas et y a quelques marches.
Vous venez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 22 Déc - 21:57

Ne confondons pas vitesse et précipitation...

Alors voilà, il faut encore allumer les lanternes et les torches les unes aux autres... S'assurer qu'on emporte bien l'essentiel et non le superflu ; et maintenant oui, on peut s'aventurer là-dedans...


De fait, il y faisait frais ; une fraîcheur plaisante, saine, quelque chose qui respirait la vie...

Erich passa les quelques marches, puis éclaira la voûte naturelle.

Devant eux s'ouvrait une cavité époustouflante, vraisemblablement taillée par les eaux aux temps du déluge, lorsque la terre était encore jeune, et les hommes... déjà pas si sages !




Et en parlant d'eau... sur la gauche, on percevait un ruissellement. Eclairant l'endroit, Erich aperçut un petit cours d'eau, sortant d'une faille et rentrant aussitôt dans un canal naturel.


Regardant plus haut, il distingua clairement un conduit vertical, taillé de main humaine dans la voûte rocheuse ; un peu de clarté en parvenait.

Il conclut que c'était là le conduit des latrines, qui se déversait en cet endroit.
L'idée n'était effectivement point sotte... à la condition qu'elle ne risquât point de contaminer quelque point d'eau potable proche.

Après être resté planté quelques instants sur les marches, à contempler l'endroit, il finit par se ressaisir, réalisant qu'il bloquait tout le monde derrière lui...

Bien heu... désolé ; c'est trop beau.

Il pointa son regard vers le fond de la grotte, pour constater qu'elle semblait faire un virage, et se prolonger.

Avançons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Thibali

avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 22 Déc - 22:18

Ah ! Enfin

On allait enfin pouvoir aller voir, Erich s'avança, lanterne en main, alors que Thibali s'équipait à son tour d'une lanterne. Oui allumée bien sûr, sinon c'est pas très utile.

Impatiente, elle passa devant Antoine pour s'engouffrer dans le passage mais fut vite arrêtée par un Erich, nez en l'air et en contemplation.
Elle regarda à son tour et en demeura bouche bée.
A ben dites donc, une vrai grotte !
Et le ptit ruisseau qui va avec !

Lorsqu'il se décida à avancer , elle le suivit.


Ouais, avançons...

C'est alors qu'elle aperçut son ennemie qui la narguait de l'une des marches.

Ah ! Te voila.... tu as même pas trouvé des renforts ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 22 Déc - 23:17

Lorsque les autres commencèrent à s'avancer, je pus mieux apercevoir ce qui m'entourait.
En faisant un tour sur moi même, je regardais les parois qui apparaissaient me faisant découvrir une grotte naturelle.

En silence, j'admirais l’œuvre de la nature, il n'y avait que peu de trace de la main humaine dans cet endroit, hormis l'entrée et le conduit vertical qu'éclaira Erich provenant de l'étage.
Je pensais tout de suite aux latrines en grimaçant puis en jetant un coup d’œil au ruisseau juste en dessous.

Mouais, à vérifier plus tard cette affaire.

L'arrivée de Thibali apporta encore plus d'éclairage et j'examinais au fond de la grotte la bouche d'un autre corridor qui se prolongeait plus loin.

Je tendis la main vers la lanterne d'Erich


Tu permets ?

Lorsqu'il me la remit, je la soulevais en direction du couloir et avançais.

Il semble qu'on doive aller par là.

M'engageant dans l'espace rocheux, je faisais attention où je mettais les pieds.
C'est alors que j’aperçus des empreintes .



Ah ! La preuve que des gens sont bien passés par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 22 Déc - 23:33

Ils revinrent avec les torches et lanternes et le gamin n'osait pas trop la ramener.
Le regard curieux qu'il lançait vers le placard avant de le reporter vers le groupe, montrait bien l'excitation qu'il ressentait à la possibilité d'aller voir là dedans lui aussi.

La mandra donna ses ordres au jeune Arnaud et du coup, Briel retint son souffle en fixant Millysande et Erich.
Ils oseraient pas le cantonner à la surveillance hein ? Non il voulait aller explorer lui aussi.
Il se retint à deux mains et resta tranquille jusqu'au moment où il fut évident qu'il était de l'aventure lui aussi.
OUUUUIIIIIIIIIIIIIII......

Non mais vous en faites pas, la réaction demeura dans sa tête et il poussa même la magnanimité jusqu'à ne pas narguer Arnaud.
Toute façon, le Arnaud, il savait pas ce qu'ils avaient trouvé et c'est pas lui qui allait vendre la mèche.
Sagement il attendit , et vit s'engouffrer Millysande puis Erich, puis encore Thibali dans le passage.

Il trépigna et attrapa une torche pour l'allumer à son tour, en en tendant une à Mosca.
Comme elle ne réagissait pas, il tira un ptit coup sur sa jupe.


Tu viens ? Dis tu viens ? On part en exploration ! Non mais prend ta torche vite !

Fallait encore attendre que le capitaine suive les autres avant de le suivre mais il en sautillait déjà sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 23 Déc - 14:35

Il y avait peu de chances que cette cave, aussi naturelle soit-elle, abrite un dragon. Aussi, le capitaine, laissa-t-il tout ce petit monde entrer. Il fut, à son tour, subjugué par la beauté de la grotte. Indistinctement, la perspective de trouver un trésor s'éloignait... pourtant quel serait alors l'intérêt de mettre un verrou à une évacuation de latrines? Il devait y avoir autre chose. Antoine suivit le groupe et les jeunes, plutôt excités, fermant la marche avec sa lanterne. Il regarda la serrure sur sa face intérieure. Il ne s'agirait pas qu'on les enferme tous là dedans. Antoine remonta les quelques marches. Il assurerait la surveillance, tant qu'ils n'aurait pas la clé leur permettant d'aller et venir en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 23 Déc - 23:10

Ouais ouais, j'arrive...

Bon alors d'accord, le capitaine préfère nous laisser passer devant... c'est-y qu'il veut protéger nos arrières, ou c'est qu'il a les chocottes ?

Je tiens ma torche bien haute, dès qu'on a passé les quelques marches ; ha ouais, c'est dingue frisquet quand même, brrrr ! J'aurais dû prendre une 'tite laine moi !


Heu, et si il y a des bifurcations, des carrefours... on fait comment pour pas se perdre au juste ?

Parce que oui, ça va bien comme ça de jouer les héros, mais clamser dans une grotte froide, même en sympathique compagnie, ça fait pas partie de mon projet d'avenir...

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 23 Déc - 23:17

La question de Mosca n'était pas stupide, à dire le vrai ; un fil d'Ariane ? peu sûr, cela peut se casser aisément...

Hé bien... si cela arrive, nous ferons des marques en utilisant la suie des torches, par exemple...


On allait bien voir, de toutes façons ; si le parcours était trop compliqué il faudrait revenir et s'équiper autrement sans doute ; ceci dit, les empreintes trouvées par Millysande semblaient dire que l'endroit était praticable.

Se retournant, Erich vit qu'Antoine était remonté.


Capitaine ? Qu'y a-t-il ? Vous ne nous suivez pas ?


Peut-être son bras le faisait-il trop souffrir ?

Si c'est le souci de garder le passage, je pense que le jeune Arnaud suffira à la tâche ; enfin, à vous de décider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Arnaud

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 23 Déc - 23:34

Le jeune homme, regarda la troupe s'engouffrer dans ce qui finalement était la porte d'un passage et comprit pourquoi ils avaient besoin de torches et de lanternes.

A peine quelques instant plus tard , il vit réapparaitre le capitaine qui semblait examiner de près la serrure.
Comprenant qu'il redoutait que la porte ne se referme par inadvertance, il réagit.


Capitaine, ne vous en faites pas, je suis là et je surveille. Je ne bougerai pas de là avant le retour de tout le monde.
D'ailleurs....par sécurité....


Il se pencha et attrapa les deux tablettes demeurées au sol et les plaça de manière à ce qu'elles bloquent la porte ouverte.
Il testa l'affaire et se frotta les mains.


Ça va tenir contre vents et marées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 23 Déc - 23:49

Je bougeais la tête en acquiescant.


S'il y a des bifurcations et que nous croisons d'autres boyaux, on laissera des marques comme le suggère Erich. C'est une excellente idée.

Tournant la tête vers l'arrière alors qu'Erich interpellait Antoine, je n'ajoutais rien. Allez savoir si nous n'aurions pas besoin de tous les bras plus loin. Enfin, façon de parler, on s'entend.

Je reportais mon attention et relevais ma lanterne bien haute en avant de moi et m'enfonçais dans le boyau.
Il était assez large et haut pour qu'on y circule confortablement.
Il me fallut peu de temps pour comprendre qu'il semblait assez long également et que le niveau du sol remontait doucement.
Je m'arrêtais et regardais derrière moi si tout le monde suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Lun 24 Déc - 16:03

Antoine confia donc la garde à Arnaud et s'engouffra à la suite du groupe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 30 Déc - 23:36

Le groupe progressa plutôt longuement. Le boyau s'étendait sous terre, suivant des courbes capricieuses et bien modelées, toujours remontant. Aucun croisement, aucune bifurcation ne furent rencontrés, au plus une faille latérale ou un trou bien rond de temps à autres, mais rien qui puisse évoquer un labyrinthe. Le fait était là, cette galerie avait été creusée par un cours d'eau souterrain, qui année après année, siècle après siècle, avait taillé sa route à travers la roche, obstinément, et avait fini par se tarir, ou se dévier. Il n'avait laissé que ce tunnel étonnant, que d'autres humains avaient donc trouvé de longue date, et utilisé.

Sous terre, tout est perverti : le sens de l'orientation d'abord, mais aussi la notion de temps et celle de distance. Il fut ainsi bien difficile au groupe d'estimer combien de temps et sur quelle longueur ils avaient pu avancer ainsi.

Toujours est-il qu'au bout d'un laps de temps assez long, après une marche chtonienne qui commençait à se faire sentir dans les mollets de chacun... quelque chose changea.
Au loin, le boyau semblait bifurquer sur la droite, assez brusquement. On pouvait y distinguer quelques marches qui n'avaient rien de naturel.

Une masse oblongue semblait couchée en travers du chemin. Mais surtout... du renfoncement sur la droite, parvenait, diffuse mais évidente... de la lumière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 30 Déc - 23:57

Flûte et zut, c'est que j'avais des crampes au mollet moi !
On avait avancé pendant des lunes, oui je sais , j'exagère mais longtemps quoi.
En pente montante en plus.

Enfin on voyait le bout, mais le bout de quoi me direz vous ?
J'en sais fichtre rien.

Bon alors réfléchissons, on était parti vers le nord et Camboulas se trouvait à l'ouest.....Bien...mais, j'en avais perdu le nord !
Devant moi soudainement, oui là encore soudainement étant très relatif, mais vous m'aurez compris.
Ainsi donc, une espèce de grotte, un truc en travers de la route, des marches de pierre au fond et un rayon de lumière.
J'en stoppais net le pas au risque de me faire bousculer par ceux qui suivaient derrière.
Après quelques secondes, je fis quelques pas prudents vers l'avant et me retournais vers la troupe derrière.


Par le bon Dieu, où peut-on bien être maintenant ?

Oui bon prudence là, parce que ; qui sait ce qui se trouvait là d’où venait la lumière !
Qui ou quoi d'ailleurs.
La vague idée de dragons ou de monstres apparut dans ma tête, que je repoussais évidement. Voyons ! Ça existe pas ces trucs là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Lun 31 Déc - 9:53

Antoine suivait la petite troupe, fermant la marche. Il ne pouvait que suivre la progression, tantôt montant, tantôt descendant, ne pouvant rien apercevoir de ce que les premiers voyaient, Le chemin lui semblait long mais bon il n'était pas question de baisser le(s) bras maintenant. Tant que tous avaient de la lumière, que l'on respirait correctement. Il avait le sentiment d'un courant d'air continu depuis qu'ils étaient entrés, les flammes vacillantes des bougies et des torches le confortaient dans cette idée. Cela lui rappelait ce siège où il avait pénétré dans la mine. c'était autrement plus inquiétant. les odeurs de sueurs, de fumée, la chaleur... Il heurta la Mosca, qui s'était arrêtée ce qui le ramena à la situation. Le groupe s'était figé. Il ne pouvait rien voir de ce qui avait stoppé les premiers.

Qu'est-ce qu'il se passe devant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au pays de Camboulas.
Revenir en haut 
Page 14 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !
» Environnement: Les pays riches doivent des billions aux pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour des Lys :: Aventures dans l'Histoire :: Le verger du Roi Louis-
Sauter vers: