La Tour des Lys

Petites errances rôlistiques ou bien réelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au pays de Camboulas.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 1 Jan - 21:07

Erich qui marchait juste derrière Millysande, pour plusieurs raisons tellement évidentes qu'on ne perdra pas de temps à les expliquer céans, stoppa net avant d'emboutir sa compagne, ce qui eut été d'un effet très grotesque.

Il perçut rapidement la lueur qui provenait du passage latéral ; une lumière chaude, jaune, vacillante ; il était évident qu'elle était due à quelque flamme, et non à l'astre du jour.

Donc, fort vraisemblablement, allumée par l'humain...

Il parla à voix basse.


Chhhtttt ! Nous allons devoir éteindre nos torches, je pense ; les torches sont trop difficile à dissimuler, et elles sentent trop fort...
En revanche les lanternes pourront facilement être cachées, sous un pan de manteau ; et au pire on peut les souffler rapidement.


Il serait aisé d'écraser les torches dans la boue qui couvrait le sol par endroits. Il ramena sa lanterne vers lui, et plaça le pan de sa cape sur son bras gauche, tandis que sa dextre s'assurait de pouvoir aisément saisir son épée.

Ainsi donc, on arrivait dans un espace aménagé par l'humain, comme en témoignaient les marches ; utilisé par l'humain, puisqu'il y rayonnait une lumière artificielle...

On entendait toutefois rien qui put laisser supposer une présence, ni conversation, ni son d'activité... On allait quand même devoir être très prudents.


Quand toutes les torches seront éteintes, nous avancerons ; sans aucun bruit.
(regard rapide à Briel et Mosca) Que tout le monde soit sur ses gardes...


Il commençait de ressentir en ses membres, une sensation étonnante ; pas déplaisante, mais fortement vibratoire ; où avait-il éprouvé ceci récemment ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Thibali

avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 1 Jan - 21:53

On avançait et on avançait, on grimpait, tournait et puis tout s'arrêta subitement.
La mandra qui suivait Erich, lanterne en main faillit bien se taper le nez dans son dos mais put éviter l'accident de justesse.

Elle fit alors un pas de côté pour tenter de voir se qui passait devant.
Y voyant mieux, elle s'avança aux cotés d'Erich et de Millysande afin de laisser l'accès aux autres qui suivaient.

N'empêche qu'en avançant dans la grotte elle ressentit une pression étrange dans l'abdomen.
Un peu comme ce qu'elle avait ressenti dans l'église du prieuré.
Une sensation étrange et sans explication.

Quoiqu'il en soit, elle n'avait aucune idée d'où ils se trouvaient en ce moment.

Elle écouta les réflexions d'Erich tout en portant son attention sur la lueur qui brillait en provenance des marches de pierre.
Elle abaissa sa lanterne en la couvrant d'un pan de son manteau imitant ainsi le vicomte.
Dans quel guêpier se retrouvaient ils ?

Quelqu'un a une vague idée de l'endroit où nous sommes ?

Elle attendit que les torches soient éteintes avant d'aller plus loin mais un frisson d'anticipation la traversa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 1 Jan - 22:48

Le gamin avait l'excitation en berne de plus en plus.
Tu parles d'une aventure et d'une exploration.
Qu'un tunnel qu'on parcourait depuis des heures.

Il se faisait de moins en moins attentif du coup et que le mouvement arrêta, il en fut pour ses frais.
Stoppant au plus vite pour ne pas percuter la vicomtesse de Creissel, il en trébucha et se ramassa à plein ventre sur le sol vaseux, mais il avait réussi à sauver sa torche.
Il se redressa d'un seul mouvement en tenant haut la torche toujours intacte.


Oups, c'est bon j'ai rien cassé.

Le vicomte Erich se mit à parler et Briel pour le coup, fit la moue.
Ça valait bien la peine de se décarcasser pour sauver la torche et voilà qu'il fallait l'éteindre maintenant.
En ronchonnant il plongea la flamme dans la vase qui s'éteignit aussitôt non sans produire de la fumée.


C'est bon c'est bon , ça va , c'est fait... mais heu...keuf keuf keuf.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 1 Jan - 22:57

Pendant que la troupe se préparait pour la suite, je fis quelques pas pour examiner l'obstacle.
Je pouvais maintenant voir que c'était un tronc d'arbre qui était ainsi laissé en travers de la grotte.
Je constatais qu'il était facile à contourner ou enjamber et me retournais au son de la chute.

Revenant sur mes pas, je fronçais les sourcils en observant le jeune Briel qui bougonnait en éteignant sa torche.
Mais la fumée se répandit rapidement me laissant une sensation de picottement dans la gorge et le nez.
Manquerait plus qu'on se fasse attraper à cause de ça !


Mais Briel tu fiches quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Mar 1 Jan - 23:19

Mais heu !

C'est pas vrai, v'là que l'aut' manchot il en profite qu'on est dans le noir pour jouer les frotteurs ! Balance ton porc !
Ha non, c'est passqu'on est bloqués en fait ; d'aaaaaccord.


Oui ? Keskispass ?

Ha. Il faut la fermer en plus ; ha ben d'accord. Alors je dis rien....
Et les torches ? les éteindre, bon. Mais sans faire de bruit, ni de fumée, ben oui tiens...


Permettez capitaine ; je vais faire quelques pas en arrière...


Ouais ouais ; je vais pas m'amuser, moi. La torche, je m'en vas la ficher dans une petite faille que j'avais vue, il y a quelques pas ; tournée vers là d'où qu'on vient, comme ça elle devrait pas trop être vue depuis l'endroit qui les intrigue, là haut ; bien...
Passque oui, si on doit se replier en panique... moi je veux quand même voir où je pose les pieds ; hé ho, ils sont bien gentils mais moi je tiens à ma peau, plus qu'à la leur, oui je sais, pas bien, j'irai me confesser quand on sortira de ce trou, pour la peine....

Et de revenir au milieu du groupe.


Oui ? Voilà, on est prête.


Ha ouais, ils sont tous à tripoter leurs armes.... c'est que j'ai rien, moi ! Si, mon couteau de poche... faut espérer qu'on aura pas à s'en servir, sinon je vais avoir l'air très finaude...

Mais qu'est-ce que je suis venue foutre là !

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 3 Jan - 9:27

Antoine laissa passer la Mosca, partie ficher sa torche dans une anfractuosité de la roche. Il découvrît Briel, tout crotté de la boue du passage. Devant le groupe semblait hésiter sur la marche à suivre. Le mot avait circulé de faire silence et d'éteindre les torches. Les uns et les autres dissimulaient leurs lanternes. Antoine posa la sienne au sol et rejoignit la tête du groupe. Il ne pouvait être question que d'une présence humaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 3 Jan - 22:16

Il allait bien falloir se décider à un moment ou à un autre. Avancer et aller voir de l'autre côté de ce passage éclairé...

Erich se questionna sur la présence de ce tronc au milieu. Peut-être avait-il servi d'étaiement ? En tous cas on n'avait sans doute pas pu le traîner longuement à travers des boyaux souterrains, on devait donc se trouver assez près de la surface.

Erich jeta un oeil dans le passage ; de fait aucune présence humaine n'était détectable, et on sortait de la caverne naturelle, pour entrer en un lieu bâti de main d'homme.

Et quel lieu !



La lumière perçue ne provenait donc que d'une simple lanterne pendue à la voûte. Au centre de la pièce, une sorte de poêle ressemblant à une tour de Babel, couvert de cornues et de vases divers ; il paraissait éteint. Un tuyau de métal censé évacuer les fumées passait à travers le berceau cintré, en son point le plus haut.
Etait-ce là le fameux athanor des alchimistes ?

Sur la gauche une table destinée à l'écriture, avec plusieurs rouleaux de parchemin. Et au fond, une porte voûtée semblait mener vers d'autres pièces.


Fabuleux !

Erich s'approcha d'abord de la structure centrale, qu'il examina sous tous ses angles. De toute évidence, tout cela semblait fonctionnel, et l'absence de toute poussière laissait supposer qu'on avait dû s'en servir encore il y a peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Jeu 3 Jan - 23:14

Bon allez, pendant que l'autre se décrotte et que la patronne l'engueule, je m'en vais suivre le chef, tiens ; c'est pas que je sois curieuse... mais depuis que j'ai planqué ma torche j'y vois moins clair, et moi chuis comme les papillons, la lumière m'attire !

Fabuleux, qu'il a dit ; qu'est-ce qu'il a donc trouvé de si merveilleux que ça ?
Et que je monte les quelques marches, et que je passe le nez par le passage voûté...


Ha d'accord ! Ben, c'est une cuisine, quoi...

Enfin ouais, je sais pas ce qu'ils peuvent bien préparer avec ces drôles de casseroles, ceci dit. Mais bon. Y'a quand même pas de quoi se relever la nuit...

Hmmm...
Qui ça, "Ils", au fait ?

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 20:19

Antoine entra à son tour dans la pièce. Il fut d'abord surpris par les pieds monstrueux de la table ! Un lieu dédié à la diablerie ? L'orgue satanique qui trônait au milieu de la pièce devait certainement cracher les flammes de l'enfer. Il réprima un frisson et les poils de son cou se hérissèrent. "Fabuleux" n'est certainement pas le mot qu'il aurait employé. Qui fréquentait ce lieu ? Les montagnes aux alentour du château étaient-elles toutes percées de galeries comme celle-ci?

---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 21:59

Thibali était entrée dans la pièce en se méfiant mais constata rapidement qu'il n'y avait pas âme qui vive ici lieu pour le moment.
Par contre l'endroit était visité régulièrement selon toutes apparences.

Elle examina la pièce en grimaçant et ne fut pas tellement surprise de l'enthousiasme marqué par Erich.
Mouais, à quelle diablerie tout ça pouvait bien servir ?
Le lien avec l'alchimie était indiscutable.
N'y comprenant pas grand chose, elle chercha du regard, il y avait forcément un autre accès et aperçut la porte au fond. Était-ce l'autre entrée ou sortie, m'enfin appelez ça comme vous voulez, ou bien un autre placard ?

Elle vit que le capitaine semblait porter un regard horrifié sur la table.
Elle y tourna le regard et perplexe, s'approcha pour en examiner le détail.
Deux griffons adossés l'un à l'autre et un siège de type romain pour s'assoir à cette table.
Elle se redressa et demanda ;


L'antre d'un sorcier ?  D'un mage ? Ou de quelqu'un qui aurait bien voulu l'être ?
Je ne vois pas le lien avec Decimus le curé là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 23:13

Erich avait fait le tour de l'étrange fourneau, contemplant les très précieux appareils, parfois les caressant avec tendresse ; il avait regardé dedans, senti ; il n'osait rien déranger pour autant, moins par crainte que cela fut remarqué par les utilisateurs, que par souci de perturber quelque expérience qu'il pressentait sans vraiment l'appréhender.

Sorcier, Mage ?

Il se retourna vers Thibali.

C'est selon ; cela reste un point de vue... extérieur. Cet endroit est un centre d'expérimentations très avancé en tous cas, et je ne pense pas que les superstitions aient leur part icelieu ; quant à Decimus...

Les quelques traces de pas que nous avons vues dans la grotte, pourraient indiquer qu'il se rendait ici ; et ça ne serait pas incompatible avec ce que nous avons déjà aperçu là-bas, les dessins sur le sous-main entre autres.

Etaient-ce ses pas ou ceux de quelqu'un d'autre ? En tous cas je pense de plus en plus, qu'il connaissait ce passage, même s'il ne l'empruntait pas.


Il se retourna vers les récipients posés sur le fourneau, tentant d'analyser les dépôts visibles dans certains.

Hmmm ; on voit des résidus végétaux ; quelques cristallisations ; et les odeurs sont... naturelles, amères, en tous cas...
Hmmm ; parfois fortes comme... une urine fermentée.

Je ne sais pas ; ça ne ressemble pas à une alchimie minérale ; en clair... pas à de la "transmutation métallique" ; je ne sais pas si vous me comprenez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 23:20

Je suivais de près mon époux, forcément c'est lui qui a la lanterne et une épée.
Non mais quand même, pas suicidaire la fille.
J'ouvris de grands yeux en découvrant la pièce.
Ah bah quel fourbi !
Soulagée tout de même de n'y trouver personne....pour le moment, je m'avançais dans la pièce en portant attention à la table de travail. Excusez moi, un bureau, écritoire plutôt classique.

Mon attention était centrée sur ce qui était posé dessus.
Des rouleaux de parchemins négligemment posés et laissés là, devant un encrier et plusieurs plumes.
Tout près, à portée de main, une coupe en étain et plus loin sur la table, une grosse chandelle éteinte.

Je pris la coupe pour en observer l'intérieur, vide mais n'ayant pas été rincée, un résidu foncé était visible.
Je la portais à mon nez , un relent de vin et d'herbes s'en dégageait.
Je la reposais à sa place et fis le tour du plateau par l'avant apercevant sous l'écritoire, un autre rouleau de parchemin. Abandonné là ou mis de coté par sécurité ?
Je glissais la main pour l'attraper afin d'y regarder un peu plus tout en portant mon attention sur la chandelle, une grosse chandelle de suif toute simple sans intérêt.

Alors que Thibali et Antoine examinaient le pied de la table et qu'Erich s'enthousiasmait pour la tour du centre, je regardais le parchemin dans ma main.
Bien roulé et scellé, constatais-je avant de porter regard sur les autres toujours sur le dessus de la table, un semblait non scellé et un peu déroulé et 2 autres étaient bien roulés et scellés.
J'hésitais un instant, l'ongle du pouce déjà prêt à faire sauter le scel de celui que je tenais.
Et puis peut être que je devrais examiner le rouleau non scellé d'abord.

A ce moment là, je levais le nez pour écouter Erich répondre à Thibali et distraitement, je fis sauter le scel.
Réalisant ce que je venais de faire je laissais tomber un ....


Oups.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortuna

avatar

Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 23:43

"Oups" avait dit la Vicomtesse ; acte manqué, ou bien réussi au contraire ; quoiqu'il en soit, le fragile sceau de cire tomba à terre avec la ficelle qu'il avait tenue serrée autour du rouleau auparavant ; et celui-ci se déroula aussitôt.

L'assemblée put donc contempler les étranges figures qu'il recelait, accompagnées d'un texte à la graphie non moins étonnante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 23:49

Ohh !
Mais qu'est ce que .....


J'observais les étranges dessins qui ressemblaient à ceux déjà trouvés dans la maison ou plutôt devinés sur l'écritoire de cuir.
Quant à la graphie, je plissais les yeux pour tenter de la lire avant de me rendre à l'évidence que ce n'était pas une langue que je connaissais malgré qu'elle soit en alphabet latin mais certainement une calligraphie très ancienne.
Je fis quelques pas vers Erich en lui tendant le parchemin.


Peut être saura tu déchiffrer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Mosca

avatar

Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 01/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Ven 4 Jan - 23:58

Ha bah...

Ben oui ; pour une fois que c'est pas Briel ou moi qui faisons une cornerie, le jour est à marquer d'une pierre blanche ; je me demande comment ils vont bien faire pour réparer le sceau maintenant...

Surtout qu'ils ont l'air de s'en foutre... bon, je vais le ramasser avant que quelqu'un marche dessus, on sait jamais, avec un peu de glu on arrivera peut-être à faire comme si de rien n'était, ni vu ni connu...


Gné ? Kékcékça ?

Ha ouais, encore des teuyaux, des drôles de machines, et les trucs là c'est quoi, des fleurs ?

Elles font quoi les filles ? C'est une étuve publique ? R'gardez, y'en a on dirait qu'elle dansent...

Ouais bon ; c'était SÛR que le chef il allait trouver une explication à tout ça ; un truc logique, rationnel, si si, vous le connaissez pas...

_________________
Faites la mouche, pas la guêpe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 5 Jan - 0:07

Le gamin, il boudait et tentait de s'essuyer de la boue qu'il avait partout tout en suivant les autres.
Il arriva donc dans la pièce en dernier et découvrit l'affaire.

Il tournait autour de l'espèce de tour centrale avec toutes les bouteilles en verre en suivant le vicomte.
Il tendait une main curieuse vers l'une ou l'autre bouteille de verre avant de la retirer au dernier moment.
Valait mieux éviter les remontrances et chanceux comme il était, il pourrait briser un truc.

Les commentaires allaient bon train de ci et de là et il étira le nez au Oups de la vicomtesse.

Comme il était toujours près du vicomte, il aperçût les étranges dessins sur le parchemin.


Mais c'est des femmes tout-nues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Sam 5 Jan - 8:49

Antoine lorgna sur le parchemin déployé. L'écriture était-elle aussi ronde, petite et régulière que celle de Decimus? Fallait-il concevoir que d'autres personnes que lui vinssent ici? Il se détourna du parchemin et fit le tour de "l'orgue centrale".

Briel, Va chercher les lanternes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibali

avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 0:09

Elle écouta la réponse d'Erich.

Je comprends, pas de "transmutation métallique". Donc ils ne cherchaient pas comment transformer le plomb en or. C'est déjà ça. Mais dans ce cas, ces recherches ¨naturelles¨ sont dans quel but ?

Elle tourna la tête vers Millysande tout à coté d'elle en entendant son ¨oups¨.
Le parchemin se déroula et elle aperçut les dessins et la calligraphie.
Au commentaire qui vont de la Mosca, elle laissa tomber un simple....


Elles nagent on dirait.

La représentation serait donc comme un bassin d'eau assez vaste. Le principe des bains romains ?



Elle réfléchissait aux paroles d'Erich et par curiosité se dirigea vers l'espace au fond pour l'examiner de plus près.
Parce que, un autre accès signifiait arrivée potentielle à tout moment de quelqu'un.
Et là elle imaginait facilement la suite.
Elle observa attentivement en avançant, découvrant ainsi un passage qui tournait vers la gauche. Elle baissa le regard et vit le sol pavé assez propre , sans trace.
Risquant un oeil méfiant plus loin en direction du passage long de quelques toises, ce qu'elle vit la laissa pantoise.
Quelques pas prudents de plus et s'ouvrit à ses yeux une plus grande salle que la précédente .
Se reprenant après s'être assurée qu'il n'y avait personne non plus, elle revint sur ses pas et souffla.


Vous devriez venir voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 1:08

Peut être saura tu déchiffrer cela. ; ben voyons, c'est pourtant évident, on parle au moins trois langues dont une morte, on a des connaissances basiques dans quatre ou cinq autres... ça devrait être facile tout ça !

Hmmmm ? Ha ! Heu....

Erich prit le manuscrit, et le tendit à bout de bras ; hé oui, il avait bien gagné jadis son surnom d' "Epervier du Neckartal", mais là, l'âge commençait à le rattraper ; et autant sa vue de loin, en plein air, était toujours aussi perçante... là, déchiffrer un texte écrit en petits caractères, dans une semi-pénombre, devenait un véritable calvaire.

Houlà...

Pas plus que Millysande, il ne parvenait à identifier dans quelle langue ce document avait été rédigé. Comme les autres, il constatait une sorte d'idée fixe liée au bain, comme sur les dessins qu'il avait transcrits ; mais...

Bon ; je pense bien... que c'est la même écriture que ce qu'on a trouvé sur le sous-main ; en tous cas c'est similaire.

La langue, je ne vois pas de laquelle il s'agit ; c'est aberrant, heu....


Il tenta de s'imaginer du Grec, ou de l'Hébreu, transcrit en alphabet latin ? Non, même pas, rien n'y ressemblait.

Je ne sais pas ; je ne connais pas toutes les langues de la terre mais enfin... si cela a été rédigé ici ; par quelqu'un parlant Françoys, Latin voire Occitan... on devrait identifier quelques mots. Non, je pense que... ce texte est "chiffré".

Il regarda encore les figures dessinées ; et tenta de retrouver, dans les ustensiles disposés sur l'athanor, une succession semblable d'appareillages, mais rien ne semblait s'en approcher. Surtout les espèces de choux-fleurs, dans les angles... qu'était-ce donc ?

Je... j'ai l'impression que je serai bien en peine de vous éclairer, désolé...

Il s'en voulait de décevoir ses compagnons, mais enfin, autant accepter ses limites plutôt de raconter n'importe quoi.

Et maintenant voilà que Thibali s'était aventurée dans la pièce suivante, et les priait d'y venir voir ; qu'allaient-ils encore trouver cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 1:15

Pendant qu'Erich observait le parchemin, je tendis la main et attrapais celui qui était non scellé.
Comme l'autre, la facture était récente et en le déroulant , j'y trouvais un autre dessin mais pas du tout tracé de la même manière.
J'en concluais que ce n'était certainement pas de la même main et aucun texte cette fois ci n'y apparaissait.



Non mais faut avouer que ca devenait de plus en plus flippant ces trucs là.

Et un autre, différent mais dans la même veine.

Je le tendis également vers Erich alors que Thibali nous appelait du fond de la pièce.
Sans hésiter je pris les deux derniers parchemins qui restaient et les coinçais dans ma ceinture, on pourrait examiner çà plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 1:34

Le gamin regarda le capitaine d'un air perplexe.
Va chercher les lanternes ?
Retourner au ptit barri en refaisant le trajet deux fois aller et retour ?
Non mais ça va pas ?

D'accord, la vicomtesse Thibali avait une lanterne, le vicomte Erich avait l'autre.
Lui et Mosca avait des torches qui ont été laissées de l'autre coté.
Y avait une lanterne dans cette pièce, accrochée au plafond.

Il s'y dirigea et en sautillant tenta de l'attraper, peine perdue, il était pas assez grand.
Il attrapa la grosse chandelle, une mèche d'amadou était posée à coté, il la prit et rejoignit Erich en lui montrant la chandelle tout en haussant les épaules.


C'est tout ce que j'ai trouvé vot' grandeur, on peut l'allumer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine de Brulhiac.

avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/11/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 16:05

J'ai laissé ma lanterne près de l'endroit où tu es tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich
Admin
avatar

Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 22:30

Laissant Antoine et Briel à leurs soucis d'éclairage, Erich regarda le second parchemin ; celui ci lui parut d'une facture plus "classique", même s'il ne le comprenait guère davantage. L'enfant du couple alchimique sans doute, à l'état volatil, d'où la paire d'ailes ? Que dire de plus, surtout voyant ce dessin isolé de son contexte ?

Heu, tu... tu veux vraiment prendre les parchemins, comme ça ? bon...

Cela lui parut osé, en effet si la pièce était effectivement utilisée régulièrement, les usagers se rendraient compte de la disparition... on verrait ça plus tard, pour le moment Thibali les avait conviés dans la suite de la cave.

Le vicomte se dirigea vers le passage, prenant garde de ne rien déranger et avançant à pas légers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alte-warte.positifforum.com
Le gars Briel

avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 23:12

Les épaules de Briel se voutèrent. Bon apparemment, la chandelle faisait pas l'affaire.
Et le vicomte qui s'en allait par dessus le marché sans l'allumer !

Briel fourgua chandelle et mèche d'amadou entre les mains de la mouche et parti au galop dans le souterrain.
Un bond ici et là, il retrouva vite la lanterne et revint aussi vite que le pouvaient ses petites jambes.

De retour dans la salle, il refila la dite lanterne au capitaine et fila vers le vicomte et la nouvelle exploration.
Non mais chiche, on allait pas lui faire rater des trucs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millysande

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 02/06/2016

MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   Dim 6 Jan - 23:36

Je penchais le menton pour regarder vers ma ceinture et relevais le regard vers mon époux.

Absolument, cette affaire doit être éclaircie et ces parchemins nous y aideront peut être.
Je suis sur mes terres, je les confisque donc.


Sans plus me soucier de ce détail, qui en soit était pas banal non plus. J'emboitais le pas d'Erich en direction de Thibali.
Oui d'accord, c'était osé de prendre les parchemins mais je prenais le risque.
Advienne que pourra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au pays de Camboulas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au pays de Camboulas.
Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Leaders de mon pays, je m'adresse à vous !
» Environnement: Les pays riches doivent des billions aux pauvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Tour des Lys :: Aventures dans l'Histoire :: Le verger du Roi Louis-
Sauter vers: